Nord du Pérou

Nord du Pérou

Nos derniers pas au Pérou !

Nous retrouvons la côte Pacifique et posons nos sacs à Huanchaco, petite station balnéaire assez courue par les surfeurs. Nous retrouvons des embarcations en roseau utilisées par les pêcheurs, comme sur le lac Titicaca. Le temps est maussade donc nous ne sommes pas essayés au surf, mais nous nous sommes laissés bercer par cette ambiance tranquille de fin de semaine au bord de l’océan.

La grosse ville toute proche, Trujillo, abrite plusieurs sites archéologiques précolombiens. Nous avons commencé par le site de Chan Chan, qui date de la civilisation chimú, ayant connu son apogée entre le XIIème et le XVème siècle. S’étendant sur 20 kilomètres carré, elle devait abriter près de 30 000 habitants. Il s’agit de la plus grande cité en abode en Amérique précolombienne. La citadelle, aux murs ornés de frises représentant des animaux marins,  est la seule partie de la cité partiellement restaurée que l’on peut visiter. À des kilomètres à la ronde, on voit de nombreuses formations en adobe, qui devaient auparavant être des bâtiments, mais qui ont été progressivement détruits par l’érosion. 

Le deuxième site important de Trujillo est la Hueca de la Luna, datant de la civilisation des Moche (entre 100 et 700 après JC). Il s’agissait d’un centre cérémoniel, en adobe, sur 5 étages, chaque étage recouvrant et enterrant le précédent selon un calendrier cérémoniel. Là encore, de belles frises ont été mises à jour et restaurées. 

Nous quittons la côte péruvienne et après une nuit en bus plutôt agitée, nous arrivons à Chachapoyas, jolie ville coloniale au nord des Andes. Au musée municipal gratuit, nous faisons la connaissance de quelques momies retrouvées dans les environs (toujours aussi charmant d’en voir!).

La ville de Chachapoyas figure désormais sur les itinéraires touristiques du fait de sa proximité avec le site de Kuélap, parfois nommé le Machu Picchu du Nord. Un peu déçus par notre expérience au vrai Machu Picchu, nous décidons de nous rattraper en visitant Kuélap. Ce site était jusqu’il y a quelques années difficile d’accès. Depuis 2 ans, il est facilement accessible grâce à un télécabine, de la marque Poma (fierté grenobloise) ! Le trajet en télécabine, au-dessus d’une combe puis de la forêt des nuages, est déjà en soi une belle attraction ; les péruviens qui étaient dans la même cabine que nous étaient épatés !

Il faut vous avouer que la météo n’était pas complètement avec nous car on a eu un peu de pluie… Mais c’est fréquent par ici, on n’est pas dans la forêt des nuages pour rien ! Pour revenir aux ruines de Kuélap, il s’agit d’une ville fortifiée, occupée de 500 à 1570 après JC, avant les Incas. Au sein de la muraille, montant jusqu’à 20 mètres de hauteur, comportant 3 portes étroites, se trouve plusieurs quartiers résidentiels, composés de maisons rondes, avec un enclos à cochons d’Inde, au-dessus du caveau où reposaient les ancêtres. Il y avait également des bâtiments cérémoniels. Le site est intéressant, mais ne supporte pas la comparaison avec le Machu Picchu (selon notre opinion).

Dans les environs de Chachapoyas, nous avons randonné jusqu’à la cascade de Gocta, mesurant 770 mètres de hauteur. Les Péruviens vous diront qu’il s’agit de la 3ème cascade la plus haute du monde, mais ce n’est pas la réalité officielle, car il y a en fait deux cascades consécutives… Bref, la randonnée était très jolie, entre plantations de café et de cannes à sucre !

Il est temps pour nous de quitter le Pérou. Le bilan de ce pays est mitigé. Certes, sa culture est très riche, et sa variété de paysages est incroyable, mais son côté ultra-touristique a un peu, selon nous, compromis la mentalité de certains habitants ou professionnels du tourisme… On s’est parfois sentis comme des tirelires sur jambes ! Le fait d’y être en juillet-août, pendant les vacances des péruviens et des occidentaux, y aura sûrement joué pour beaucoup. Néanmoins, nous avons fait de jolies rencontres et garderons de beaux souvenirs de ce pays !

Notre route nous amène désormais en Equateur, après une journée de bus, au travers de paysages exceptionnels, avec des cultures de café, de cacao, de bananes, papayes, coco, riz… Hasta luego !

4 commentaires
  • Alexis Folliet
    Répondre

    Trop bon les amis !!!

    Elles sont chouettes ces photos, cela donne envie 🙂 !! Kiffez bien votre aventure jusqu’au bout 🙂

    Bises,

  • colette et Michel
    Répondre

    Encore de belles découvertes sur ces anciennes civilisations qui ont encore beaucoup à nous apprendre!
    Et toujours de superbes photos!

  • Hélène et Bruno
    Répondre

    Voilà encore de belles balades, même si le temps était maussade. Les décorations des anciennes cités
    sont superbes, avec les fresques et les mosaïques. Avez vous compris les dessins ? L,’interview de la touriste blasée vaut son pesant de cocahuètes ! 😉

  • jean-rené
    Répondre

    Super les photos, pas mal le telecabine Poma, vous avez demandé des royalties? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *