Puerto Madryn / péninsule de Valdès

Puerto Madryn / péninsule de Valdès

Retour sur une fabuleuse journée sur la péninsule de Valdès, à la découverte des animaux !

Après de longues heures de bus au milieu de vastes plaines désertes, nous voici arrivés à Puerto Madryn, « camp de base » de nos prochains jours.

Il fait encore plus chaud qu’à Buenos Aires, et il y règne une ambiance de côte d’Azur, avec une promenade le long de la plage, où les argentins aiment à se retrouver et à laisser filer le temps.

Cette localité est renommée du fait de sa proximité avec la réserve faunistique de la péninsule de Valdès, parmi les plus belles d’Amérique du Sud, et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Pas de bol, ce n’est pas la période de reproduction des baleines franches australes, qui apparaissent très près des côtes entre juin et décembre, ce qui constituerait un spectacle exceptionnel !

Mais nous aurons tout de même l’occasion d’observer plusieurs autres espèces, ce qui sera tout aussi réjouissant.

Par chance, nous croisons un jeune couple allemand, qui a déjà loué une voiture de location pour la journée, et qui recherche d’autres voyageurs pour partager les frais. La décision est prise, car il s’agit de l’option la plus économique et conviviale.

Nous voici partis dans notre petite Ford, à parcourir près de 400 km à la journée, d’abord sur des routes goudronnées, puis sur des pistes terreuses et caillouteuses. (Comment ça, quelque chose frotte sous la voiture ?)

Nous sommes tout d’abord accueillis par des guanacos, sortes d’ancêtres non domestiqués du lama.

Nous nous arrêtons au première point d’observation, à Punta Piramide. Et là, surprise, nous nous croyons au milieu d’un troupeau de moutons dans un pâturage de montagne. Nous entendons des bêlements graves ou aigus ! En réalité, il s’agit d’une colonie de lions de mer (ou otaries à jarre), qui se prélassent au soleil, et vont parfois se baigner. Ils se nomment ainsi car les mâles adultes ont une crinière.

Deuxième arrêt à Punta Norte. Là, l’ambiance est encore plus au dodo/bronzette sur la plage, pendant que les bébés s’amusent dans un petit bassin. Il y a plein de petits car nous sommes à la fin de la période des naissances (de décembre à février). Nous apercevons, en plus des lions de mer, des éléphants de mer. Ils sont reconnaissables, chez les mâles, à leur trompe.

En pique-niquant, nous recevons la visite (intéressée par nos miettes) d’un tatou ! Il se faufile partout et n’a pas l’air méchant du tout.

Nous voilà repus, une petite pause sur la route pour observer une petite colonie de manchots de Magellan, qui sont à l’heure de la sieste !

Enfin, dernier point d’observation à Punta Cantor. Là encore, de nombreux lions de mer et éléphants de mer se prélassent sur la plage, parfois dérangés par la marée montante. Dans ce cas, deux coups de nageoire pour remonter, et hop, ils s’affalent à nouveau. Nous guettons les vagues pendant plus d’une heure, mais aujourd’hui, point d’orque à l’horizon ! Ils s’approchent souvent tout près de la plage, pour croquer quelques mammifères marins imprudents. 

Sur la route, nous avons également croisés des maras, lièvres de Patagonie.

Bilan de la journée : beaucoup de route, beaucoup de soleil, mais surtout énormément de photos et de beaux souvenirs de ces petites et grosses bêtes ! Magique !

A suivre : nos premiers pas en Patagonie australe !

13 commentaires
  • Florian
    Répondre

    Prems ! Ça mànge quoi un tatou?

    1. Delphine&Romain
      Répondre

      Le panneau d’informations indiquait que les tatous sont des animaux opportunistes. Ils s’alimentent d’insectes, de vers, de végétaux, d’oeufs et de petits serpents. Ils mangent de tout en résumé 😉

  • Colette et Michel
    Répondre

    Voilà un début de voyage magique avec de belles rencontres et de belles images. La maman lion de mer qui incite son petit à se mettre à l’eau, c’est vraiment attendrissant !!!!! Merci de nous faire partager ça!!
    On attend la suite avec impatience…..
    Grosses bises de nous 2

  • Shirley
    Répondre

    Trop beau! Et le récit et la vidéo sont géniales! Merci de partager ces moments!

  • Marion G.
    Répondre

    Magnifique cette vidéo !

  • Emile
    Répondre

    salut Tati Delphine j’espère que ça va et est-ce que vous avez touché le Tatoo parce que sur sa carapace il y a des maladies. 🇦🇷🗾🤒 bisous. Bisous. Émile.

    1. Delphine&Romain
      Répondre

      Coucou Emile! Non rassure-toi, nous n’avons pas touché le tatou, car il ne se laissait pas approcher! Et puis il n’avait pas l’air d’avoir un pelage tout doux! Skiez bien, bisous! Tatie Delphine 😘

  • AIMONETTO
    Répondre

    SUPER LES BESTIOLES RAMENES EN 2 OU 3 ON LES FERA SE REPRODUIRE AU BORD DU LAC

  • Anna
    Répondre

    Cool 😘merci de partager, et de ne pas m avoir oublié. Profites bien de chaque instant magique bises🌞🌞🌞🌞

  • Julie
    Répondre

    Très bel article, bravo les voyageurs!

  • Paulin
    Répondre

    Salut les voyageurs !
    Trop bien ce blog 🙂 !!
    Vidéo qui donne envie d’etre Avec vous..!
    Prochain challenge le selfie avec le lion de mer 🙂 !!
    Bises bises

  • Florent R
    Répondre

    Quoi, mais vous êtes déjà à Ushuaïa (à en croire la carte)! A ce rythme là dans trois semaines c’est plié, vous pouvez rentrer en Europe… Super les photos, hâte de voir la Patagonie

  • Jacqueline et Lilou
    Répondre

    Coucou les baroudeurs ,
    Super de pouvoir vous suivre dans cette belle aventure. Tout plein de bisous et surtout continuez à nous faire rêver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *