Parcs Nationaux Pali Aike et Torres del Paine

Parcs Nationaux Pali Aike et Torres del Paine

De retour sur le continent, à la découverte des parcs nationaux chiliens !

Après une nouvelle courte traversée en ferry, nous revenons sur le continent, du côté chilien (avec toutes ces passages de frontière, nous ne savons plus où nous vous avions laissés!)

Nous nous arrêtons au parc National Pali Aike, situé le long de la frontière avec l’Argentine. Nous avons randonné au milieu de volcans (éteints), sur des sentiers formés par des roches volcaniques, créant une atmosphère lunaire. Cet endroit avait d’ailleurs été appelé « pays du diable » par la tribu précolombienne Tehuelche. Y ont également été retrouvées des traces de peuplement humains d’il y a environ 11 000 ans. Nous expérimentons les capacités de notre van à s’aventurer sur des pistes jalonnées de flaques d’eau. Avant, notre van était blanc… Mais ça, c’était avant ! Notre découverte de ce parc se termine prématurément à cause d’un impressionnant orage qui s’abat sur le parc, suivi d’un ciel bleu absolument radieux !

La météo patagone en une image !

Nous reprenons la route. Nous nous arrêtons à Puerto Natales, pour nous approvisionner en vivres et en gaz, et passer une soirée « cocktails, vin rouge et agneau » avec une copine de voyage de Delphine, Laura, et son copain Mathieu, retrouvailles imprévues mais très sympathiques !

Nous retrouvons les bus de touristes au Parc National Torres del Paine, créé en 1959, et le plus renommé du Chili. Le nom Paine veut dire « bleu » en tehuelche. En effet, on retrouve cette couleur partout dans le parc : dans les vallées, les lacs, les pierres et les glaciers.

Sur la route, nous profitons déjà de panoramas à couper le souffle sur les lacs, les glaciers, les montagnes et falaises à pic.

Nous nous remettons en jambes avec une petite randonnée jusqu’à une cascade, Salto Grande, puis le mirador de los Cuernos, accompagnés par des rafales de vent très puissantes. La vue à l’arrivée est incroyable, avec lac vert émeraude et montagnes au-dessus.

Le lendemain, après une nuit plutôt agitée à cause du vent, nous débutons notre randonnée de la journée en traversant le lac Pehoé en catamaran. Nous longeons le lac Grey, d’une couleur bleu tout aussi incroyable, où flottent des glaçons/mini-icebergs bleu glacier. Nous avons la chance de pique-niquer face au glacier Grey, d’où partent ces nombreux icebergs. 

En chemin, nous avons croisé de nombreux trekkeurs, gros sacs sur le dos, qui effectuent les treks sur plusieurs jours (circuits en W ou en O) dans le Parc. On est bien contents de dormir au sec et un peu plus au chaud dans notre van, nous !

Faisant fi de nos courbatures, nous randonnons le lendemain dans un autre secteur du parc. Cette fois, nous marchons sur des charmantes passerelles en bois pour traverser les rivières, et nous traversons des forêts bien humides (et boueuses). Une dernière montée harassante, nous arrivons au but : le lac de las Torres, et les Torres, 3 pics de granit emblématiques du parc… Et ben non, la météo est trop mauvaise, une nappe épaisse de nuages nous permet d’apercevoir la lagune, mais nous cache complètement ces pics montagneux, malgré 45 minutes d’attente dans le froid et la pluie quasiment neigeuse… Tant pis, on regardera des photos sur internet !

Nous n’avons passé que quelque jours dans le Parc Torres del Paine, mais nous avons compris pourquoi ce parc est si renommé : une variété de paysages incroyables, avec des glaciers, des lacs de couleurs bleu/vert dingues, et des sentiers pour tous les goûts !

La suite de nos aventures côté argentin très prochainement !

5 commentaires
  • Colette et Michel
    Répondre

    Vos photos de paysages nous ont rappelé un peu l’Islande avec les roches volcaniques , les grandes étendues, les icebergs et le vent… Les sommets, par contre, semblent beaucoup pus hauts.
    Toujours de belles images!
    Retrouvez vite un peu plus de chaleur!
    Bisous

  • Hélène et Bruno
    Répondre

    Quelle bouffée d’air frais!
    Y-a-t-il des oiseaux dans ce pays sauvage? Avez vous vu passer le condor?
    Bisous de nous

    1. Delphine&Romain
      Répondre

      Questions très à propos ! Réponses dans le nouvel article 😉
      Bisous

  • Alexis Folliet
    Répondre

    Tiens bien ton bonnet Delphine 😉

    Trop belles vos photos, profitez en à fond 🙂

    1. Delphine&Romain
      Répondre

      Eheh j’ai bien fait de m’accrocher à mon bonnet ! Un peu plus et je m’envolais avec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *