Pucón

Pucón

Pucón, séjour sportif et détente !

Pucón, capitale de la région chilienne d’Araucanie, est située au bord du lac Villarrica et est dominée par le volcan éponyme.

Nous avons profité de sa réputation de haut-lieu chilien des sports d’aventure.

Pour débuter : rafting sur le Rio Maichín, classé IV. Quelques rapides pour faire monter l’adrénaline !

Le clou de notre séjour a été l’ascension du volcan Villarrica, deuxième volcan le plus actif du Chili, culminant à 2 847 m. La dernière éruption date de 2015, et n’avait fait heureusement aucune victime.

Nous partons à 6h30 de Pucon, équipés d’un sac à dos fourni et rempli par l’agence, dont nous découvrirons le contenu au fur et à mesure de la journée. Nous débutons l’ascension sous le soleil levant.

Motivés, nous refusons de payer le télésiège qui nous aurait épargnés 400 m de dénivelée sur des roches noires volcaniques. Nous passons devant les restes d’un télésiège, n’ayant pas résisté à une précédente éruption volcanique.

Puis vient le moment de chausser ses crampons et de s’équiper de son piolet. Nous continuons à monter, parfois « droit dans le pentu », cette fois sur le glacier. Néanmoins, le risque est limité, pas besoin de s’encorder. Arrivés au « camp de base », où les différentes agences permettent aux sportifs de faire une petite pause, nous pouvons déposer le sac à dos, et nous équipons d’un nouvel accessoire : le masque à gaz. 100 m de grimpette sur les roches volcaniques, parfois recouvertes de glace. Nous comprenons l’intérêt du masque à gaz : ça pique les yeux et la gorge ! Nous arrivons enfin au bord du cratère. Nous profitons du panorama exceptionnel : d’un côté, le fond du cratère, fumant ; de l’autre, une vue à 360° sur d’autres volcans, les lacs, les villes de Pucón et de Villarrica. Ce moment unique est d’autant plus apprécié du fait des efforts fournis pour arriver au sommet.

Une fois redescendus au camp de base, nous découvrons la dernière partie de notre équipement ; veste et pantalon imperméables, « culotte de neige », et luge-pelle. Nous entamons enfin la partie fun de la journée : glissade dans des toboggans de neige ! De quoi redescendre plus rapidement. La fin de la randonnée s’effectue dans du sable tout doux, parfait pour les genoux ! Et bien sûr, un verre avec nos guides une fois revenus à l’agence à Pucón. En résumé : 1 600 m de dénivelée, une initiation aux crampons-piolet pour Delphine, des sensations géniales, une fierté de l’effort accompli ! 

Le lendemain, avant de prendre le bus de nuit pour remonter au Nord, nous allons nous délasser dans des thermes, qui sont également une spécialité locale. Plusieurs piscines naturelles, avec une eau entre 35 et 40°C. Un délice !

Nous aurons bien profité des attraits sportifs et naturels de Pucón… À suivre, une plongée dans l’effervescence de Valparaiso !

4 commentaires
  • La sister
    Répondre

    Delphine maintenant que tu es initiée aux crampons/piolet, tu es prête pour venir avec nous affronter les sommets des Alpes. 😉 bravo en tout cas, c’est magnifique et ça donne envie.

  • Colette et Michel
    Répondre

    Bravo pour cet exploi sportif! Il fallait oser. Mais ça en valait la peine car les images sont magnifiques.
    Vous avez du vous régaler!
    Bises

  • Bruno et Hélène
    Répondre

    Ce nouvel épisode continue de nous faire rêver en nous faisant apprécier le récit picaresque et les images toujours aussi magnifiques. Nous attendons avec intérêt la suite du feuilleton !

  • Alexis Folliet
    Répondre

    Alleeeeezzzzz là !!!

    Trop belles les photos, cela devait être top cette ascension.

    Bises,
    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *