Autour du lac Titicaca

Autour du lac Titicaca

Nous sommes passés d’une rive à l’autre du lac Titicaca, entre la Bolivie et le Pérou.

Commençons par quelques chiffres : le lac Titicaca, presque une mer intérieure d’eau douce, est partagé entre le Pérou (qui en possède 55%) et la Bolivie (45%). Sa superficie correspond à 15 fois celle du lac Léman, 190 fois celle du lac du Bourget. Il est situé à 3 800 mètres d’altitude, ce qui en fait le plus haut lac navigable au monde. Sa température moyenne est de 9 degrés.

Nous commençons par la ville de Copacabana, en Bolivie. Ancien centre cérémoniel inca, cette petite ville abrite au sein de sa belle cathédrale blanche, la Vierge de Copacabana, sainte patronne de Bolivie. Autant dire que cette bourgade est très importante pour les boliviens ! Le week-end, une file immense de véhicules de toute sortes (voitures particulières, minibus, bus, voire camions), tous décorés avec des fleurs et d’accessoires assez kitsch en papier ou plastique, se crée devant la cathédrale. Nous assistons à la cérémonie du baptême des voitures : un prêtre bénit chaque véhicule à tour de rôle, en aspergeant d’eau bénite le moteur, le capot et l’intérieur du véhicule, ainsi que les propriétaires du fameux véhicule. Sans oublier une petite prière à la fin et la séance photo avec les propriétaires et le prêtre devant le véhicule tout beau (et une petite rémunération bien sûr) ! Très cocasse, ils ne cesseront jamais de nous surprendre, ces boliviens ! 

Nous avons pris part à une excursion pour nous rendre sur l’Isla de la Luna et l’Isla del Sol. Nous avons parcouru une petite partie des sentiers de l’Isla del Sol (dur dur la grimpette à cette altitude !), nous permettant d’avoir de magnifiques vues sur cette île et ses paysages en terrasses, et surtout sur le lac Titicaca, avec en toile de fond les glaciers de la cordillère Royale.  

Après avoir passé 6 semaines dans ce pays contrasté et très riche en cultures et en paysages, il est temps de quitter la Bolivie. Nous traversons la frontière avec le Pérou à pied. De l’autre côté de la douane, nous ne sentons pas vraiment dépaysés : les femmes portent les mêmes vêtements traditionnels, la nourriture se ressemble (riz + poulet, la base!), les chauffeurs des taxis klaxonnent toujours autant à notre approche.

Du côté péruvien, nous avons séjourné sur une des îles flottantes, ou îles Uros. Il s’agit de 150 îles, constituées d’une couche épaisse de roseaux (totoras) de 3 mètres d’épaisseur. Ces îles sont ancrées à la terre ferme pour éviter qu’elles ne dérivent à cause du vent et ne finissent en Bolivie. La sensation est assez étrange dès les premiers pas sur les îles, et encore plus quand un bateau passe tout près ! Ça tangue un peu, ça berce ! Luis, notre hôte, et sa famille, nous ont fait découvrir leur vie quotidienne insulaire. Au programme : petit tour en barque (pas si évident que ça vu la faible maniabilité des rames !), recueil des filets de pêche au petit matin, coupe et dégustations de roseaux (peu de goût à vrai dire) et artisanat (broderie pour Delphine, confection d’une petite barque en roseau pour Romain), en habits traditionnels s’il-vous-plaît !

Sans oublier l’histoire du soir en espagnol (de princesses bien sûr) pour la nièce de Luis, après avoir goûté la spécialité du lac Titicaca, la truite (qui n’est pas du tout endémique mais qui a été introduite au siècle dernier pour augmenter les apports en protéines de la population locale). Nous avons beaucoup apprécié cette expérience au contact d’une famille péruvienne, qui tente de préserver son patrimoine et son mode de vie, malgré le tourisme de masse et les tentations d’une vie plus facile en ville sur la terre ferme. 

Nous continuons notre visite du Pérou par la ville de Cusco, ancienne capitale Inca. Il va y avoir des vieilles pierres !

5 commentaires
  • La sister
    Répondre

    Vous êtes trop beaux en habits traditionnels !

  • Jean et Evelyne
    Répondre

    Magnifique
    De beaux souvenirs que ces Uros pour jean qui avait aussi revêtu l’habit traditionnel et beaucoup apprécié la gentillesse des habitants
    Continuez à nous faire rêver et voyager
    Bises

  • Colette et Michel
    Répondre

    Encore un reportage haut en couleurs!!
    La vie sur les îles flottantes nous paraît pleine de charme. C’est super d’avoir été immergés quelques jours avec les habitants, d’avoir partagé leur travaux, leur artisanat ( les objets en roseaux sont splendides) et d’avoir même revêtu leurs habits traditionnels ( que vous étiez beaux!!!!)
    Bisous

  • Hélène et Bruno
    Répondre

    Quelle belle rencontre avec les habitants du lac Titicaca . Cette famille vous a accueilli avec plein d’attentions touchantes et vous êtes superbes dans leurs costumes. Il y avait aussi une petite fille très attentive à la lecture de Delphine : de beaux souvenirs pour vous.

  • Anne-Cécile
    Répondre

    Coucou, beaucoup de retard dans mes lectures de vos aventures : le Lac Titicaca ressemble en tout point à mes souvenirs de mon dessin animé préféré les Mystérieuses Cités d’Or !!! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *